Qu’est-ce que l’upcycling ? Quel impact pour l’industrie de la mode ? Où acheter des vêtements upcyclés? À travers cet article, l’équipe de SuitUs répondra à toutes ces questions. Nous détaillerons également les différents intérêts de cette tendance.

Qu’est-ce que l’upcycling de vêtements ?

En traduisant le terme “upcycling” de façon littérale, on obtient “recycler par le haut”. L’idée est simple : il s’agit donc d’améliorer la qualité des vêtements que nous recyclons. Ainsi, l’upcycling consiste à reconditionner des textiles et des vêtements qui ont déjà été utilisés pour créer de nouvelles pièces de meilleures qualités. Cela permet d’augmenter la durée de cycle de vie des produits.

Par exemple, des chutes de cuir se transforment en portefeuilles, des pneus en sacs à mains, des vieux pulls en oreillers. Il est important de noter que l’upcycling ne permet pas uniquement de donner une seconde vie à des objets, mais aussi d’utiliser les rouleaux et les chutes de l’industrie de la mode.

Cette notion est apparue dans les années 1990, dans un but de dépasser la notion de recyclage en créant deux catégories de “recyclage” : le surcyclage et le décyclage. Ainsi, le surcyclage permet à des objets/produits inutilisés de prendre de la valeur. Cette pratique serait d’ailleurs originaire des pays en voie de développement, qui ne disposaient pas de ressources suffisantes pour acheter de nouveaux biens de consommation. Le decyclage consiste lui à transformer un déchet ou un objet inutile en produit de qualité moindre. Cela est également appelé dévalorisation des déchets. 

L’upcycling est actuellement en plein développement. Les marques si intéressent de plus en plus, en raison d’un intérêt croissant des consommateurs. En effet, plus de 66% déclarent leur intérêt pour l’upcycling selon Shopadvizor. Mais alors comment expliquer le développement croissant de l’upcycling ?

Pourquoi acheter des vêtements upcyclés en tant que consommateur ?

Les consommateurs s’intéressent aux vêtements provenant de l’upcycling pour plusieurs raisons.

Tout d’abord, la raison principale est écologique. En effet, depuis quelques années, il y a une réelle prise de conscience des enjeux écologiques de l’industrie de la mode par les consommateurs. L’industrie de la mode est aujourd’hui la deuxième plus polluante au monde. Or, l’upcycling permet de réduire cette pollution. L’upycling permet : une réduction des déchets (et éviter la pollution engendrée par les vêtements jetés) ainsi que réduire la pollution d’une nouvelle production.

Le deuxième avantage pour les consommateurs est financier. En effet, les produits upcyclés sont généralement moins cher en raison de l’élimination des coûts de matières premières. De plus, beaucoup de vêtements upcyclés sont créés par des particuliers, ce qui permet donc de réduire les enjeux de marges des entreprises tout en participant à une économie collaborative.

Le troisième avantage pour les consommateurs est esthétique. En effet, les vêtements provenant de l’upcycling sont uniques. Il est intéressant pour les consommateurs de disposer de ce type de vêtement qui ont une vraie histoire, et que personne d’autres ne disposent. De plus, ces vêtements sont de très bonnes qualités. En effet, pour faire de l’upcycling, on est obligé d’utiliser des matériaux de très bonnes qualités : vous aurez donc des vêtements qui pourront durer dans le temps !

Les enjeux de l’upcycling pour l’industrie de la mode

Les points forts de l’upcycling

L’upcycling semble être une solution à une grande partie des problèmes de l’industrie de la mode. Pourtant, les marques peinent à développer cette méthode. Nous allons vous expliquer les différents enjeux des marques pour développer l’upcycling.

Tout d’abord, l’upcycling est une opportunité pour l’industrie de la mode. En effet, l’industrie est de plus en plus critiquée pour son impact écologique. En effet, le rapport GIEC (Groupe d’expert Intergouvernemental sur l’Évolution du Climat) a montré que notre consommation de vêtements a doublé depuis 2000, alors que parallèlement notre utilisation de ces vêtements a été divisée par 2…

L’upcycling est d’autant plus important aujourd’hui avec l’avènement de la loi AGEC, qui interdit la destruction des vêtements en 2022. En effet, 1 vêtement sur 3 n’est pas vendu aujourd’hui. Il est donc fondamental pour les marques de trouver un moyen de gérer ses stocks. L’upcycling apparaît donc comme une solution.  Si vous souhaitez en savoir davantage sur cette loi AGEC, nous vous conseillons de lire l’article que nous avons écrit sur le sujet.

De plus, c’est également une opportunité économique pour les marques. En effet, l’upcycling représente une part importante de la demande comme nous l’avons vu. De plus, l’utilisation des chutes de tissus résultant de la production de nouveaux vêtements peut être une manière de réduire les coûts pour les marques.

Les défis de l’upcycling

Néanmoins, plusieurs défis sont encore présents pour l’industrie de la mode pour une vraie transition vers l’upcycling.

Tout d’abord, il y a le défi de la rentabilité. Beaucoup d’entreprises peinent à rendre rentable les projets d’upcycling à cause du besoin humain derrière la conception du produit. Toutefois, grâce à une gestion des stocks efficaces, La Redoute aurait réussi ce défi, ce qui est encourageant pour le reste de l’industrie.

L’autre enjeu majeur est le défi de la créativité. L’upcycling en nécessite beaucoup. Il est nécessaire d’avoir des réelles compétences dans le domaine. C’est pourquoi il est aussi nécessaire que les écoles de mode forment systématiquement leurs élèves à cette technique pour pouvoir industrialiser ce modèle à plus grande échelle.

Les marques d'upcycling​

Si plusieurs marques s’essayent à l’upcycling, nous voulons vous en présenter aussi des solutions comme Jedid, qui propose des créations uniques et des mises en relation avec des couturières pour upcycler ses propres vêtements! Vous pouvez aussi retrouver l’interview de sa fondatrice, Hala, sur notre Instagram.

En conclusion, l’upcycling représente une tendance de fond qui semble faite pour durer. Toutefois, les marques doivent encore travailler et se transformer afin de rendre l’upcycling viable à long terme.

Nous espérons que vous avez apprécié cet article ! À très vite pour un nouvel article sur l’univers de la mode.